Tacos congelé, sacrilège ou bonne idée?

June 5, 2021

Une fois n’est pas coutume, cet article est écrit en français, pour des raisons évidentes.

Le tacos, plus précisément tacos français, qui n’a rien à voir avec le tacos mexicain, fût longtemps une spécialité de la région Rhône-Alpes, avant de conquérir le reste de la France et même le Québec quelques années plus tard.

Un gros tacos bien sale
Un gros tacos bien sale

Bien que l’on trouve aujourd’hui les légendaires sauces algérienne et samouraï dans la plupart des supermarchés, les tacos en eux-mêmes ne se trouvent que chez un restaurateur, souvent votre maître kébabier de quartier. Alors pourquoi la question du tacos congelé se pose-t-elle?

Le monde de la livraison de bouffe

Dans un monde ou les rues sont sillonnées par des livreurs Uber Eats, Skip, DoorDash, Deliveroo, Foodora, etc., qui bravent le froid et les intempéries pour te livrer de la bouffe bien chaude à ta porte, tu as la flemme de sortir de chez toi pour commander un tacos. Surtout à Montréal, en plein hiver. Ou en été, quand il fait trop chaud, en fait.

Bref, la livraison est rarement gratuite, alors quitte à payer les frais de livraison, tu peux juger ça utile de les rentabiliser en achetant la masse de bouffe.

Et quand tu es confiné solo chez toi (2020 RPZ ma gueule), tu peux pas inviter tous tes potes pour un festin de matelas trois viandes salade tomate oignon sauce harissa.

J’ai alors commencé à pratiquer le tacos du lendemain, ou je prenais deux tacos, et je gardais le deuxième au frais, et c’est là que j’ai commencé à développer mes skillz de réchauffage de tacos.

Mais de là à les congeler, il y a encore un pas. C’est là que je te présente…

DoorDash, j’en ai connu des manches, mais des comme ça…

DoorDash dans la game des services de livraison, c’est pas vraiment le couteau le plus aiguisé. Tu vois qu’ils cherchent, mais ils ont pas encore trouvé.

Un coup je commande des gros tacos sur DoorDash. Après environ une heure, le livreur pickup le payload, commence à conduire. Puis il pop à l’autre bout de la map, un endroit qui a pas rapport, et il disparaît. Là, je reçois un mail comme quoi la commande a été annulée. Comme ça. Pas de détails, pas de raison.

Ce jour-là j’ai pas le temps, j’ai besoin de bouffe ASAP, faut pas déconner non plus. Alors je go Uber Eats, le gars sûr, qui déçoit jamais, et on a nos tacos OKLM.

Bref, comme DoorDash m’a remboursé avec des crédits plutôt que sur ma carte bancaire (pas con le mec), un mois plus tard je me dis aller on vas retenter.

Je me prend deux gros tacos du sale. Ça prend son temps, ils sont pas pressés. Après une heure je me dis gros je te jure ils me refont le même coup que la dernière fois, je pète un câble. Mais ça va, exactement à ce moment là le livreur pickup ma commande. Tout va bien.

Mes couilles en skate, 2 minutes plus tard, ces FDP m’envoient un SMS comme quoi la commande a été annulée. Comme ça, on sait pas pourquoi. Sur le tracking le narvalo a complètement disparu, c’est clair que c’est mort.

Sauf que ce jour-là ça va je suis pas pressé, je suis d’humeur joueuse un peu. Alors je repasse une commande live, exactement la même chose.

Là je reçois un nouvel email de confirmation, par contre j’ai aussi 2 SMS de confirmation qui arrivent en même temps. Suspect.

Foutage de gueule
Foutage de gueule

Là je vois deux options. Soit j’ai les deux commandes, et je me fais rembourser celle qui a été “annulée”, soit je me fais fister et ils me facturent les deux.

À ce moment là, toi et moi, on sait déjà comment ça va finir. 🤜

Effectivement le livreur arrive comme une fleur avec deux commandes séparées dans deux sacs différents. Alors maintenant que les tacos sont là, on va pas cracher dessus m’voyez, faudrait pas gâcher non plus. Par contre j’ai aussi été facturé pour les deux commandes, et ça c’est pas ouf.

Alors pour tirer le meilleur parti de cette situation, je mets deux tacos au congel, histoire de voir ce que ça donne la semaine d’après. Parce que même si j’adore les tacos, plus que deux en deux jours, ça commence à peser un peu sur l’estomac.

Décongeler un tacos optimalement

La stratégie est simple. En Amérique du Nord, on peut acheter des frozen burritos, des burritos congelés. Ça ressemble quand même pas mal à un tacos français, modulo les frites. Alors pour le réchauffer, on va partir sur une base assez similaire.

La partie clé de notre réchauffage de tacos consiste à l’envelopper de papier aluminium avant de le mettre au four. Ça va chauffer le tacos sans cramer la galette autour, et ça c’est important, surtout vu le temps qu’il va passer au four.

Du coup, ça part sur 30 à 40 minutes, entre 180 et 200 °C. Après ça, si la galette est un peu molle, c’est possible de le sortir du papier alu et le remettre au four pendant 2 à 3 minutes (grand max). Plus que ça et la galette va être croquante, et c’est pas vraiment ce qu’on veut.

Donc en résumé:

C’est pas le même niveau que quand il sort tout chaud de la presse à panini (c’est surtout au niveau des frites que ça pêche), mais ça reste potable, et c’est pas mal le mieux qu’on peut tirer de cette situation.

Enjoy!